05/10/2017 - 15:13

Eric #brandesign

Chez Insign, on aime jouer avec les noms. Du coup, ne ratez pas Eric Bonnet nous parler naming sans mettre de gant (on vous avait prévenu).

bonnet-eric-v2.png

Pourquoi as-tu choisi Insign ?

Arrivé il y a 4 ans,  le projet « insign » prenait « corps » smiley  

Je suis venu avant tout pour les Hommes, et pour le projet entrepreneurial. Deux mondes se rencontraient dans leur complémentarité : le off et le on-line.

Quel est ton rôle au sein de l’agence ?

Je suis directeur général adjoint ; je suis en charge d’une cellule nommée « Brandesign »  présente à Lyon et à Paris.

Chaque jour elle donne vie à des marques, à des émotions, à des expériences à travers le design global (branding, positionnement, nom, logo), le packaging, l’architecture d’espace…

 

Puisque l’actualité (Sorbonne Université, IDEMIA, Zanzicar…) est riche, profitons-en pour faire un focus sur certaines créations de noms :

  • Sorbonne Université : fusion de Paris-Sorbonne Paris IV et d‘UPMC devient la plus importante université d‘Europe avec 55 000 étudiants, sans oublier les chercheurs
  • IDEMIA : fusion d‘Oberthur Technologies et de Morpho-Safran devient le leader mondial de la sécurité numérique
  • Zanzicar  : l’occasion nouvelle définition, c’est la volonté d‘un entrepreneur qui va révolutionner le marché.

Ces exemples sont la preuve que nous sommes plus que des créateurs de noms.

 

Créer un nom n’est pas qu’une question de création, mais bien de vision stratégique, d‘organisation nécessitant pédagogie et patience afin d‘incarner un projet visionnaire.

 

Pendant la phase d‘impatience, générée par « le vide » issu de l’attente de leur nouveau de nom de marque, nous accompagnons nos clients de l’amont (leur vision stratégique), à l’aval (création de noms, juridique, linguistique et culturel à l’international, grâce à notre réseau présent dans 150 pays avec plus de 300 langues dans le monde).

Dès lors, j’apporte ainsi mon expertise de 20 ans de participation à des créations de marques ; certaines sont peu connues, B2B, acteurs majeurs de l’économie et de l’industrie et d’autres font partie du quotidien dans le frigo, la salle de bain, sur la route…

Qu’est ce qui fait notre différence ?

Vitesse et efficacité ! Le Hackname est né.

Nous appliquons le Business Hacking® au « naming ».

Notre différence est dans notre capacité à mobiliser des équipes omni-canales, avec des sensibilités différentes, comme le sont les clients de nos clients.

Le design thinking, que l’on applique autour de processus de création exclusif avec nos clients, dans la design room… (chut, je ne donnerais pas plus de détails, il faut le vivre …).

Et mon expérience (certains diront « l’âge » ! ), je commence en effet à avoir une intuition forte sur ce qui ne passera pas juridiquement et culturellement et sur ce qu’il ne faut pas présenter à un client. Et je dois dire que c’est de plus en plus difficile : 91 000 marques sont déposées par an en France.

C’est quoi un bon nom ?

Tu traduiras la vision stratégique de long terme (le sens).

Tu seras déposable dans les classes désignées.

Tu ne seras pas porteur de contresens à l’international.

Tu seras prononçable dans toutes les langues présentes dans ton pays.

Ta sonorité sera mémorable car c’est ce qui restera in fine.

Les clefs de la réussite ?

La culture du secret (rien ne doit « fuiter »).

L’organisation chez nos clients (installer un processus de décision).

La quantité de noms (900 noms créés pour IDEMIA, par exemple).

L’équipe pluri-disciplinaire en incluant fortement et dès le début les juristes et les linguistes

La distance : ne pas mettre d’affectif dans un seul nom : beaucoup seront tués sur le champ de bataille du juridique.

La passion.

Le goût pour le saucisson (ça, c’est pour voir si tu as lu ce texte jusqu’ici).

 

Ainsi mon rôle est de créer la première pierre, pour bâtir un espace verbal et imaginaire où nos clients se sentiront bien, et assez large pour créer des systèmes de communication adaptés à leurs publics…et non de nom que c’est bon !

En quoi le Business Hacking® change-t-il ton quotidien ?

Vitesse.

Efficacité.

Fédérateur.

Quelle est ta priorité dans la relation clients ?

Manager les inquiétudes.

Les écouter pour les comprendre.

Les conseiller pour les challenger.

Les aimer pour mieux les respecter.

Définis-toi en 3#

#jadoremonmétier

#pédagogue.com

#efficacitédisponibilitésourire

 

Voir le profil LinkedIn d’Eric