20/06/2019 - 16:24

Insign crée OKOO, l'identité nominale et visuelle de la nouvelle offre enfants de France TV

Insign signe la nouvelle identité de l'offre enfants de France TV, annoncée ce mardi 18 juin lors de sa conférence de rentrée 2019 : OKOO, qui remplacera en fin d'année Zouzous et Ludo.
okoo-699x458.jpg

OKOO, une nouvelle identité signée Insign

C’est à la suite d’un appel d’offre remporté en décembre 2018 que l’agence Insign accompagne France tv sur l’ensemble de ses problématiques de marque. Dans ce cadre, Insign est notamment en charge de travailler sur l’architecture de marque, la création du nom, du territoire graphique et éditorial de l’offre enfants du groupe.

En effet, cette dernière est jusqu’alors portée par deux marques : Zouzous, à destination des 3-6 ans et Ludo, pour les 7-12 ans.

 

Dans un contexte de transformation digitale, France tv souhaite donc créer une marque unique, portant l'ensemble de l'offre à destination des enfants. Insign crée alors OKOO, une offre clairement identifiable et adossée à France tv.

OKOO, une marque personnalisable et sécurisée pour tous les enfants

Grâce à sa personnalisation, la marque s'adapte aux attentes des enfants et des parents en termes de contenus et d'espace de consommation. Par la richesse de ses programmes (héros, documentaires, séries, etc.), son ton connivent et son accessibilité, OKOO est un terrain d'expériences pour l'enfant, qui découvre et apprend seul en s'amusant. OKOO guide, accompagne, affine les goûts de l'enfant, développe son esprit critique, participe à sa culture et son éducation, en toute sérénité, grâce à la diversité de ses programmes soutenue par les valeurs du service public.

OKOO, un nom et un logo qui plaisent aux enfants et aux parents

Un nom facile à prononcer, avec des formes facilement identifiables pour les plus petits, un univers graphique souple et malléable pour affirmer une identité singulière et forte. Le tout crée un univers très expressif et infini, soutenu par une multitude de teintes très saturées et vives.

 

Télécharger le communiqué de presse